Premier finales aux Championnat du monde

Elien Van Deynse   ‐  Zaterdag 14 apr 2018

Let's Team Up!

C’est parti pour les premières finales à la Lotto Arena d’Anvers! Les premières médailles ont été décernées cet après-midi.

L’or pour la paire masculine russe!

Les Russes Igor Mishev et Nikolay Suprunov, champions du monde en titre, et premiers à l’issue des qualifications, ont une nouvelle fois assuré leur statut e meilleurs acrobates du monde, avec des éléments maîtrisés et une chorégraphie au point. Leur prestation leur assure la 1ère place et la médaille d’or avec 29.490.

Derniers à s’élancer, Ri Hyo Song et Kong Yong Won, de la République populaire démocratique de Corée, ont démontré tout leur talent, et obtiennent la superbe note de 29.420, à quelques centièmes de points de la médaille d’or !

Charlie Tate et Adam Upcott pour la Grande Bretagne complètent le podium. Sacrés aux Jeux Mondiaux en groupe masculin, les deux Britanniques se connaissent par cœur. Superbe performance de la paire britannique, sur un morceau rock qui a plu au public. La note de 28.950 les place en 3ème position. C’est donc le bronze pour Adam et Charlie !

Li An et Xiang Lingzhi, 4èmes des championnats du monde 2016 et des Jeux Mondiaux 2017, échouent une nouvelle fois au pied du podium, malgré une superbe prestation, mêlant originalité et élégance.

La paire kazakhe avait la lourde tâche de débuter. Ils ont bien résisté à la pression, délivrant une belle prestation. Ils améliorent d’ailleurs leur score des qualifications par près de 0.5 points, obtenant la note de 28.530. Mais cela ne sera pas suffisant pour une médaille. Ils terminent à la 5ème place.

Sur une musique dramatique, le duo biélorusse Artsiom Yashanka et Aliaksei Zayats a paru un peu nerveux, leur premier porté n’était pas très stable. Malgré tout, une très belle performance pour eux (28.020). Ils se classent 6èmes.

Impressionnants lors des qualifications, la paire allemande Tim Sebastian-Michail Kraft a manqué une de ses difficultés. Leur note de difficulté, déjà moindre que les autres équipes en prend donc un coup. Avec la note de 26.995, ils prennent la 7ème place.

Enfin, les Belges Kilian Goffaux et Robin Casse, devant une salle comble, avaient très bien débuté leur exercice, mais chutent malheureusement sur l’un des lancés. Les Belges, parmi les favoris pour une médaille, terminent finalement 8èmes, avec 26.710.

Le trio féminin russe prend aussi la médaille d'or!

La deuxième finale de la journée rassemblait les 8 meilleurs trios féminins. Les Russes Daria Chebulanka, Polina Plastinina et Kseniia Zagoskina, médaillées d’or aux Jeux Mondiaux, continuent la domination russe. Elles remportent leur première médaille d’or mondiale, grâce à un exercice précis et maîtrisé, alliant élégance et force. Leur note de 30.060 les place logiquement en 1ère position.

Elles sont suivies par le trio biélorusse, composé de Julia Ivonchyk, Veranika Nobokina et Karina Sandovich, remporte une très belle médaille d’argent, avec une note de 29.430. Les Biélorusses devant de quelques dixièmes un trio chinois éblouissant de précision. Duan Yushan, Ji Qiuqiong et Liu Jieyu obtiennent 29.140 et la médaille de bronze.

Récompensé pour son sens artistique depuis le début de ces Mondiaux, le groupe israélien a une nouvelle fois subjugué le public avec sa chorégraphie entraînante et ses acrobaties maîtrisées. Or, Tzlil et Yuval terminent au pied du podium avec 28.930.

Dans une finale décidemment très relevée, nous asisstons ensuite à une belle performance de la part des Ukrainiennes Kolohorova, Kozolup et Shevchuk, qui obtiennent une superbe note en exécution. Elles terminent cette finale à la 5ème place (28.185).

Devant un public acquis à leur cause, Eva et Anna Hyde et de Lena De Moor ont délivré une prestation solide. Pour leurs premiers Championnats du Monde, elles obtiennent la note de 27.740 et la 6ème place.

Premières à s’élancer, Ana Pratas, Isis Coutinho et Ana Fentesdu Portugal ont montré toute leur grâce et leur force, et améliorent leur note des qualifications, en obtenant 27.570, mais cela est insuffisant pour un podium. Néanmoins, le trio portugais obtient une très belle 7ème place.

Enfin, Mariska van de Water, Pleunie van Mook et Fem van Os des Pays-Bas clôturent ce classement. Elles réalisent une belle prestation, pour laquelle elles obtiennent la note de 27.300 et la 8ème place.