Deuxieme jour des qualifications aux Championnats du monde

Elien Van Deynse   ‐  Zaterdag 14 apr 2018

Let's Team Up!

C’est parti pour le deuxième jour à la Lotto Arena d’Anvers avec déjà les premières finales !

Ce samedi matin, place aux groupes féminins et aux paires masculines, qui nous présentent le troisième et dernier exercice de leurs qualifications, l’exercice combiné. A l’issue de cette session, nous connaîtrons les 8 nations qualifiées pour les finales qui auront lieu cet après-midi !

Le premier trio à s’élancer sur le praticable est celui de l’Allemagne, qui réalise un très bel exercice combiné, avec des portés difficiles. Elles obtiennent 25.820, le premier score de la journée. Un total de 78.120 ne leur permet malheureusement pas de se qualifier pour la finale.

Les Championnes du Monde en titre, les Russes Daria Chebulanka, Polina Plastinina et Kseniaa Zagoskina, déjà en tête après deux exercices, ont commis une erreur inhabituelle dans leur chef, mais qui ne menace pas leur qualification, tant leur degré de difficulté est élevé. Elles obtiennent d’ailleurs la meilleure note totale avec 86.990, plus de 4 dixièmes devant le trio biélorusses, dernières à se présenter ce matin, et qui obtiennent 86.520. Pour ses premiers championnats du monde le trio belge, composé d’Eva et Anna Hyde, accompagnées de Lena De Moor, ne cesse d’impressionner. Le groupe belge a une nouvelle fois délivré une belle prestation, devant un public conquis (27.440). Elles se qualifient en 3ème position avec un total de 82.540, juste devant la Chine, 4ème, après une performance solide et maîtrisée, et une belle harmonie entre les trois gymnastes. Elles obtiennent un total de 82.100.

Egalement qualifiée, l’équipe 1 des Pays-Bas, avec Mariska van de Water, Pleunie van Mook et Fem van Os, réalise une belle série, solide, pour prendre la 5ème place. Israël, 3ème après la 1ère journée de qualifications, a eu des difficultés avec l’un de ses portés, ce qui lui coûte de précieux dixièmes. Or, Tzil et Yuval ont malgré tout entraîné le public avec elles dans une chorégraphie bien ficelée. Le trio israélien obtient la note de 24.820 et un total de 80.630, pour se qualifier en 6ème position.

Le Portugal se qualifie en 7ème position, avec des portés intéressants et une belle maîtrise. Malgré une pénalité de 3 dixièmes, le trio Isis Coutinho, Ana Fontes et Ana Pratas obtient le total de 80.525. Enfin, dernière qualifiée pour la finale des groupes féminins, l’Ukraine, après un exercice statique compliqué vendredi, termine en force avec son exercice combiné, qui lui vaut la note de 27.260 et un total de 79.685.

Du côté des paires masculines, c’est le duo biélorusse Artsiom Yaschanka et Aliaksei Zayats qui débute. Ils délivrent une prestation solide et convaincante, ce qui leur permet d’obtenir la note de 27.920. Leur total de 83.598 est suffisant pour se qualifier pour la finale en 6ème position.

Ce sont les Champions du Monde en titre, les Russes Igor Mishev et Nikolay Suprunov qui se qualifient en 1ère place pour la finale, avec un exercice combiné comopliqué et maîtrisé, pour lequel ils obtiennent 29.240, et un total de 85.725. Dominateurs hier, la paire allemande Tim Sebastian et Michail Kraft a une nouvelle fois délivré une performance solide, mais insuffisante pour garder la tête des qualifications. Ils se qualifient toute fois aisément pour la finale, avec un total de 84.765.

En troisième place, on retrouve les Nord-Coréens Ri Hyo Song et Kong Yong Won, avec 84.175, juste devant la paire chinoise, 4ème (84.130). Egalement qualifiés, les Britanniques Adam Upcott et Charlie Tate, médaillés de bronze avec le groupe masculin aux Jeux Mondiaux 2017, délivrent une nouvelle belle performance, qui a conquis le public. Leur total de 83.820 les qualifie en 5ème position. La Biélorussie et l’équipe 1 du Kazakhstan accèdent eux aussi à la finale, en 6ème et 7ème position.

Derniers qualifiés, les Belges Robin Casse et Kilian Goffaux réalisent un exercice sans faute et obtiennent le 2ème meilleur score des exercices combinés, avec 29.220. Avec un total de 82.620, ils se battront pour une médaille lors de la finale cet après-midi !


Cet après-midi, les qualifications se poursuivent pour les pires féminines (dynamique), les paires mixtes (statique) et les groupes masculins (dynamique).

La pire féminine israélienne domine toujours le classement après les exercices dynamiques. Leur score de 27.730 et leur total de 56.745 les gardent toujours en tête du classement, une courte tête devant la paire ukrainienne. Yuliia et Oleksandra-Mariia ont électrisé le public, conquis par leur prestation (28.050-56.690). En 3ème position, on retrouve la Corée du Nord, avec 56.425.

Les favorites russes, Daria Guryeva et Daria Kalinina, auteur d’une prestation compliquée hier, devait absolument se ressaisir pour continuer à espérer se qualifier pour la finale. Elles ont bien résisté à la pression, obtenant la meilleure note pour leur exercice dynamique avec 29.290. Elles sont 4ème au classement provisoire, avec 56.420. Rappelons que seules 6 paires accèderont à la finale !

Impressionnante de maîtrise, la paire mixte russe Chernova-Pataria accroit un peu plus son avance sur le reste des participants. Ce samedi, ils ont délivré une prestation époustouflante, et malgré une pénalité, obtiennent 30.200 pour leur exercice statique, et un total de 60.610.

Ils devant deux équipes de la Biélorussie. Hanna Kasyan et Konstantin Evstafeev occupant la 2ème place provisoire pour leur prestation tout en douceur et légèreté, pour laquelle ils obtiennent 29.205 et un total de 57.335. Juste derrière eux, Volha Melnik et Artur Beliakou, médaillés d’argent aux Jeux Mondiaux, obtiennent 28.790 et un total de 57.175.

La paire venue d’Azerbaïdjan, Ruhidil Gurbanli et Abdulla Al-Mashaykhi, nous a une fois de plus délivré une prestation impressionnante, malgré une petite erreur. Ils occupent la 4ème place (56.300). Les Pays-Bas représentés par deux équipes, sont bien présents dans le top 8. Britney Bordewijk et Stein Briggen, avec un total de 55.370, sont 5ème, tandis que Fenne van Dijck et Stef van der Locht sont 7èmes (54.540).

Entre les deux, on retrouve la Belgique, 6ème. Marte Snoeck et Bram Röttger, qui participent à leur premier grand rendez-vous chez les Seniors, sont pour l’instant 6ème du classement provisoire, avec un total de 55.240, pour leur exercice statique qui a conquis le public. Les Chinois Zhang Jingyi et Wu Xusheng clôturent ce top 8, grâce à un exercice maîtrisé, pour lequel ils obtiennent 26.830 (total de 53.790).

Parmi les prétendants à la finale, notons encore la Pologne, la France ou encore l’Espagne. Seule une équipe par pays accédant à la finale, ces nations, classées pour l’instant entre la 10ème et la 12ème place peuvent encore espérer accrocher le top 8.


Cet après-midi avait également lieu la suite des qualifications pour les groupes masculins.

Le Chine, représentée par deux équipes, a connu des hauts et des bas. L’équipe 2, composée de Fu Zhi, Guo Pei, Jiang Heng et Zhang Junsho, était la première à s’élancer. Après une prestation incroyable, qui a impressionné le public, le quatuor décroche la note de 29.450 et le total de 59.260 pour la première place provisoire du classement.

Moins de réussite en revanche pour l’équipe 1, championne du monde en titre. Li Zheng, Riu Liuming, Zhang Teng et Zhou Jiahuai chutent en effet sur l’un de leurs premiers lancés, ce qui leur coûte de précieux points. Ils obtiennent 25.840, ce qui les classe pour l’instant en 4ème position avec un total de 56.280. Mais rappelons que seul un groupe par pays accèdera à la finale.

Le quatuor israélien, déjà impressionnant hier, a une nouvelle fois époustouflé le public de la Lotto Arena. Ils consolident un peu plus leur 2ème place provisoire, avec un total de 58.770. Le Portugal est en 3ème position, pour leur prestation énergique (57.570).

L’Allemagne semble prendre énormément de plaisir à performer sur la scène mondiale. Sebastian, Vincent, Erik et Tom, sourire aux lèvres, ont présenté un exercice intéressant, emmenant le public avec eux. Leur total de 54.840 les place pour l’instant en 6ème place, avant le 3ème et dernier exercice.

Tout comme la Chine, la Russie est représentée par deux groupes, avec des fortunes différentes. L’équipe 1, composée de German Kudriashov, Alexander Sorokin, Valeriy Tukhashvili et Kirill Zadorin, occupe actuellement la 5ème place, tandis que l’équipe 2 est pour l’instant 9ème et dernière de ce classement.

Toujours en lice pour la qualification pour la finale, l’Ukraine est 7ème avec 54.840, juste devant la Belgique. Devant un public belge venu en nombre, Noam Patel, Hannes Garré, Jonas Anthoon et Bram Geusens ont délivré une prestation solide. Avec 53.960, ils sont pour l’instant 8ème.


Les qualifications se clôtureront demain, avec les exercices combinés pour les paires mixtes, les paires féminines et les groupes masculins. Rendez-vous dès 11h ! Les finales débuteront quant à elles à 15h.