Dernier jour des qualifications aux Championnats du monde

Elien Van Deynse   ‐  Zondag 15 apr 2018

Let's Team Up!

C’est déjà le dernier jour de compétition à la Lotto Arena d’Anvers ! La Russie peut-elle continuer sur sa lancée après ses succès lors des finales des paires masculines et des trios féminins ?

Ce matin, place aux dernières sessions de qualifications. Les paires féminines, les paires mixtes et les groupes masculins présenteront leur exercice combiné et tenteront de se qualifier pour les finales de cet après-midi.

La hiérarchie a été respectée lors des exercices combinés en paire féminines. Les Russes Daria Guryeva et Daria Kalinina, Championnes du Monde en titre et médaillées d’or aux Jeux Mondiaux, ont délivré une superbe performance, élégante et dramatique, pour obtenir la note de 29.530 et le total de 85.950 pour la 1ère place, plus d’un point devant la paire nord-coréenne Jong Kum Hwa et PYon Yun Ae, 2èmes avec 84.895.

Qualifiées en 3ème position, on retrouve Mika Lefkovits et Roni Surzon pour Israël, avec une performance toute en grâce et en émotion (84.845). Les Ukrainiennes Yuliia Pylypiak et Oleksandra-Mariia Tabachynska délivrent elles aussi une belle prestation. Avec 84.360, elles se qualifient en 4ème position.

Les deux dernières paires qualifiées sont les Etats-Unis et le Portugal, auteures de solides performances, particulièrement l’équipe américaine, évoluant sur la musique The Sound of Silence. Le Portugal a quant à lui présenté une chorégraphie très énergique pour prendre la dernière place qualificative.

Les Russes Elena Kabina et Ksenia Sidelnikova se classent 6èmes, mais ne peuvent prétendre à une place en finale, l’autre paire féminine ayant obtenu un meilleur classement. Les paires chinoise et hollandaises ont montré une belle complicité et beaucoup de complémentarité. Avec les 8ème et 9ème places, leurs Mondiaux s’arrêtent ici.


La Russie domine également les qualifications des paires mixtes. Marina Chernova et Georgii Pataraia, les Champions d’Europe et du Monde en titre, ont démontré tout leur talent et leur élégance pour une prestation envoûtante, clairement au-dessus du lot à Anvers. Avec un total de 90.550, ils possèdent 4 points d’avance sur les 2èmes qualifiés, la paire biélorusse Hanna Kasyan et Konstantin Evstafeev et leur prestation tout en douceur (86.565). La seconde paire biélorusse, Volha Melnik et Artur Beliakou, 3èmes, ne participeront donc pas à la finale, seule une équipe par pays ayant le droit d’y accéder.

Les 3èmes qualifiés sont Abdulla Al-Mashaykhi et Ruhidil Gurbanli, pour l’Azerbaïdjan. Petite surprise de ces Mondiaux, le duo a su maîtriser ses éléments et malgré des pénalités, prouver qu’ils avaient le potentiel d’obtenir une médaille (84.530).

Juste derrière, le duo belge Marte Snoeck et Bram Röttger, avec sa performance lyrique et toute en émotion, se qualifie également pour sa toute première finale mondiale. Avec la note de 83.570, ils prennent la 4ème place qualificative.

Les Pays-Bas étaient représentés par deux équipes dans ces qualifications. Stef van der Locht et Fenne van Dijck réalisent une belle performance, et obtiennent un meilleur classement que leurs compatriotes, Britney Bordewijk et Stein Briggen. Nous les reverrons donc en finale cet après-midi.

La France, avec Victoire Seon et Julien Fillette, et la Pologne, avec Angelika Kowalewska et Maciej Zabierowski, prennent les 7ème et 8ème places qualificatives.


La dernière session de qualification pour les quatuors masculins s’est révélée intense et les équipes nous ont offert un show qui a laissé le public scotché. La première surprise est venue de la Chine, présente avec deux équipes. Li Zheng, Riu Liuming, Zhang Teng et Zhou Jiahuai, champions du monde en titre, n’ont pas réussi à se qualifier pour la finale, malgré une belle prestation ce dimanche qui les classe en 4ème position (86.630).

En effet, c’est l’autre équipe, composée de Fu Zhi, Guo Pei, Jiang Heng et Zhang Junshuo, impressionnants de maîtrise, qui accède à la finale, avec le plus haut total des engagés : 89.290. L’ensemble israélien, avec Lidar Dana, Yannay Kalfa, Efi Efraim Sach et Daniel Uralevitch, a impressionné le public présent, proposant une chorégraphie originale et entraînante pour la note de 29.490 et un total de 87.280.

4ème qualifiée, l’équipe 2 de la Russie, qui obtient d’ailleurs la meilleure note des exercices combinés avec 29.930, a délivré une prestation solide, qui a été récompensée par une note d’exécution de 18.000.

Noam Patel, Hannes Garré, Jonas Anthoon et Bram Geusens avaient à cœur de donner le meilleur d’eux-mêmes, après une première session de qualification mitigée le vendredi. Ils ont mis le feu au public avec leur chorégraphie rendant hommage à Michael Jackson. Avec 83.250, ils se qualifient en 5ème position.

Derniers qualifiés pour cette finale, les Allemands Sebastian Grohmann, Vincent Kuehne, Erik Leppuhner et Tom Maedler ont une nouvelle fois partagé leur énergie et leurs sourires avec le public. La formation allemande s’est démarquée tout le weekend par sa joie communicative (82.430).


TEAM AWARD CEREMONY